Legalize Brain

120 x 50 cm

Aérosol, acrylique et sérigraphie sur toile

2014

Edouard Scarfoglio Alias Edge. Né en 1973 à Paris.
C’est à la fin des années 1980 qu’il découvre le graffiti… C’est d’abord du «fun» entre «potes», puis  cela tourne vite à une obsession qu’il arrive à canaliser au travers de la pratique de la peinture sous toutes ses formes. Il passe très rapidement du mur à la toile, en mixant les techniques, aérosol, acrylique, puis huile…
Les années 1990 seront celles de l’apprentissage, non seulement des techniques et de l’histoire de l’art, mais aussi, de la composition par la représentation de la figure humaine, sur toile et dans la rue.
Les années 2000 commencent par un travail sur la place de l’homme en tant qu’entité individuelle dans le magma de nos sociétés modernes, et dans la rue par des sessions de collages traitant du lavage de cerveau des médias et notamment de la télévision. Cette séquence de travail aboutira à sa production actuelle, des toiles marquées par la culture Hip Hop autant que par la peinture classique, le cinéma ou la B.D, une sorte de néo-néo-Pop, un mix d’influences : Brooklyn – Chapelle Sixtine.
Les séries actuelles dans la rue, Vote DarkSide et Legalize Brain, interpellent le public, et mettent en avant l’émergence d’une nouvelle classe d’artistes issus de l’underground. Elles ont un sens obligatoirement politique en cela qu’elles prennent place dans la cité, instaurant un dialogue direct entre l’artiste et le citoyen moderne.